• Lucien GUILLEMOT, Maurice LE COUZE, Louis LE MARREC

    Source: Ami entends-tu n°3 de 1967

    Lucien GUILLEMOT

    Mardi 13 juin, nous apprenions la mort accidentelle, survenue dans la zone industrielle de Kerpont- Lanester, de notre camarade Lucien Guillemot, ouvrier peintre, domicilié à Briantec en Ploemeur.

    Lucien Guillemot était marié et père de 4 enfants.

    Ancien résistant, il combattit dans les rangs de la compagnie " LA MARSEILLAISE " du 1er Bataillon FTPF.

    Engagé pour la durée de la guerre, il fut ensuite affecté au 41ème Régiment d'infanterie.

    Source: Ami entends-tu n°18 de 1972

    Maurice LE COUZE

    Né le 26 mai 1919 à Keryado, militaire appelé, il a servi à la 111ème batterie du 15ème R.A.D avant d'être fait prisonnier par le Allemand le 17 juin 1940 à Nogent sur Seine. Affecté au Stalag 192, employé à l'entretien de véhicules allemands, il s'évada le 14 juillet 1941 et revint à Lorient.

    Arrêté par les autorité d'occupation le 16 août 1941, il fut incarcéré à la prison de Lorient, transféré à Vannes, puis à la prison de Saint-Brieuc le 27 octobre 1941. Il fut libéré le 30 septembre 1942.

    Engagé dans la résistance au mouvement FTPF, il participa à de nombreuses actions contre l'occupant avant d'être affecté à la réparation des véhicules du 1er Bataillon FTPF du Morbihan, puis au 5ème Bataillon FFI après la libération du département.

    A l'instruction à Coëtquidan du 20-09-1944 au 15-10-1944, il fut affecté au 41ème Régiment d'infanterie, 4ème bataillon de rangers à compter du 25-11-1944 et démobilisé le 15 janvier 1945.

    Maurice Le Couze est décédé le 30 mars 1972.

    Source: Ami entends-tu n°21 de 1973

    Louis LE MARREC

    Né le 9 mai 1920 à Languidic, engagé volontaire dans la marine nationale le 16 septembre 1938, il fut démobilisé le 3 octobre 1941 avec le grade de quartier-maître.

    Engagé dans la résistance en septembre 1943. Titulaire du certificat d'appartenance au FFI, modèle national, pour des services au 1er Bataillon du Morbihan à compter du 1er juin 1944.

    Engagé volontaire pour la durée de la guerre, il combattit sur la Poche de Lorient et le Front de la Vilaine dans les rangs du 41ème Régiment d'infanterie avant d'être démobilisé le 11 septembre 1945.

    Louis Le Marrec est décédé en mars 1973. 

     

     

     

     

    « Missions secrètes par le sergent Roger Le BoulicautAlbert GALIBET - Eugène CARABIN - Albert ROMMEIS »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :