• Historique sommaire de septembre 1939 à juin 1940

    Mobilisation:

    A Cesson près de Rennes par le CMI 44.

    1ers jours d'octobre: Renforcé par le bataillon de disponibles du 41° RI mis sur pied en avril 39, détaché à la Frontière Pyrénéenne depuis le 25 avril 39 et aux ordres du chef de bataillon MOLISSET.

    Octobre: L'ensemble est alors mis aux ordres du commandant MOLISSET et envoyé dans la zone des armées, comme réserve générale de C.Q.G de la zone des étapes.

    Novembre et Décembre: Envoyé à l'instruction à la Ferté Milon (située dans le sud du département de l'Aisne)

    Instruction:

    Décembre 39 à fin janvier 40: Instruction à Coincy l'Abbaye (Aisne).

    Janvier à Mai: Instruction à Auneuil (Oise) 11 km de Beauvais. Il forme à ce moment avec le 21/43° RI et 21/150° RI le groupe d'unité d'instruction n°17. Il a subi deux prélèvements:

    1: A la Ferté Milon, renfort envoyé au 241° RI (unité de réservé du 41°RI)

    2: A Auneuil, renfort envoyé au 295° RI.

    Il à reçu en échange des jeunes recrues et des S.X venus du dépôt de Bourges.

    Combat de Cambrai:

    16 mai: Embarquement en camions. Première destination: Avesne - sans chevaux ni voitures laissés à Auneuil. Le T.R du 21/41°RI à Auneuil est aux ordres du Sous lieutenant de réserve LACHATRE.

    17 mai: Débarquement à Cambrai ou le G.U.I n°17 est en tête de pont à l'Est de l'Escaut, depuis Escaudoeuvres jusqu'aux lisières S.E de Cambrai.

    Le 21/41° RI occupe Sucrerie de Cauroir, La croisette, Carrefour 300 m Sud de la croisette.

    18 et 19 mai 1940: (sous la direction du Commandant MORISSET) Ce combat a fait l'objet d'un rapport détaillé annexé au journal des ordres et opérations du 21/41° RI. Ce journal a a été adressé au Ministre secrétaire d'Etat à la guerre, du président de la commission d'enquête sur les replis suspects, hôpital de Fontmaure à Chamalières près Royat - à l'appui d'une demande de récompenses pour le 21/41° RI et le 21/43° RI.

    18 mai 20 h 15: L'attaque allemande à 20 h 00 s'est prononcée. Avec des chars sur la Cie MARCONNET (route du Cateau), sur la Cie TEXIER (sur le village de Cauroir), avec des tirailleurs sur la route de Solesme.

    20 h 30: Ordres donnés par le chef de Btn aux Cdts de Cies. Tenir les barricades - vous mettre dans les points d'appui fermés - Avoir une permanence au téléphone (il y a une permanence téléphonique au central des postes de Cambrai) - Renseignez moi de la force de l'attaque de vos sous quartiers.

    20 h 40: Chef de Btn à Cdt G.U.I n°17: C.R au sujet de l'attaque ennemie. message pris par E.R.17 du 21/41° RI. - Fort groupe char attaque Cauroir. - Le C.R et le message n'ont pu être remis au destinataire, le bureau du colonel étant vide. Le Caporal Chef BAHIER est désigné par le Chef de Btn pour ce rendre au P.C. du Colonel couper les fils téléphoniques. Ce gradé a récupéré au P.C du Colonel un soldat qui était là et avait perdu son régiment.

    20 h 45: Reçu message TSF de la 3° Cie: Tenons toujours, ne sommes plus attaqués, nous organisons.

    20 h 46: Chef de Btn à Cdt, C.A  et 2° Cie: Me renseigner sur ce qui se passe dans le quartier de la Cie MARCONNET - Cauroir tient et fait connaître qu'il n'est plus attaqué - Il n'y a que des tirailleurs devant Guilbout.

    20 h 55: Reçu message TSF de la 3° Cie: Semble plus personnel est Cauroir.

    22 h 15: Reçu message de la 3° Cie: 2° Cie a été enlevée - ai recueilli groupe Mons - 1° Cie aucun renseignement - Complément suit.

    22 h 25: Mons détachés - aucuns renseignements 2° Cie.

    23 h 05: Reçu message 3° Cie: Fusillade Nord Est du village.

    23 h 20: Reçu message 3° Cie: Grand bruit de moteur sur route Cambrai - Solesme.

    23 h 45: Demande du chef de Btn au Colonel SANTINI, commandant la place de Cambrai: Trois section de chars et des appuis de feux d'artillerie. M'envoyer deux canons de 47 à la barricade route de Cambrai - Le Cateau à hauteur du passage à niveau.

    19 mai 0 h 10: Ordre  téléphonique donné par le Cdt MOLISSET au Lt CHRETIEN: En position sur les points Ouest de cambrai, de mettre en batterie 2 canons de 47 en profondeur sur les barricades de la route du Cateau à hauteur du passage à niveau.

    0 h 30: Demande du Cdt MOLISSET par téléphone, à la 1ère Région, 4ème bureau: De mettre à la disposition du G.U.I n°17. 3 sections de chars, des appuis d'artillerie et l'exposé de la situation.

    1 h 00: Le Chef de Btn MOLISSET désigne l'Adjudant Chef LEVESQUE et l'Adjudant JOLIVET pour se rendre au P.C du Colonel, voir si ce dernier ne serait pas revenu. Ces deux Sous officiers constatent que le bureau est vide et semble avoir été abandonné précipitamment (des cartes de cambrai sont sur la table ainsi qu'un C.R du Cdt du 21/41° RI) deux valises étiquetées Lt DEJEAN et Lt BLAZY sont également sur la table.

    1 h 35: Demande du Cdt MOLISSET par téléphone au Cdt de la place de Cambrai: Envoyer un docteur au P.C de la C.H.R pour soigner le Cpe MOUFRANC.

    3 h 00: Envoyé message TSF à la 3° Cie: Donner moi votre situation.

    3 h 15: Reçu message de la 3° Cie: Effectif complet, aucun blessé, situation calme, quelques tiraillements, ai reçu munitions, mais d'armes supplémentaires.

    3 h 20: Renseignements téléphoniques venant de la place: Les Allemands ont poussé un détachement sur Manières ( Nord ) à 10 km au Sud de Cambrai sur la route de Péronne.

    4 h 15: Demande du Cdt MOLISSET : Verrouiller par ordre d'urgence les routes suivantes: Faubourg de Paris, Rue Saint Ladre, Faubourg Saint Druon, les sorties Sud de Proville et le Faubourg Saint Sépulcre.

    5 h 00: Le Cdt MOLISSET donne l'ordre au Cpe PAVOT de rassembler 10 hommes et les mettre en place pour 6 h 00.

    6 h 10: Reçu message TSF de la 3° Cie: Char isolé allemand à 500 m sortie Ouest point d'appui 3° Cie.

    6 h 16: Envoyé message TSF 3° Cie: C'est une A.M.R amie.

    7 h 00: Reçu message TSF 3° Cie: Recevez situation verbalement.

    8 h 00: Le chef de Btn MOLISSET et le G.U.I n°17 envoie à toutes les Compagnies du 21/41° RI l'ordre n°6 suivant: Le G.U.I n°17 aux ordres du Chef de Btn à reçu l'ordre de l'Armée de tenir coûte que coûte la tête de pont à l'Est de Cambrai et de faire sauter les ponts que sur pression de l'ennemi, chaque heure gagnée étant importante. Le Chef de Btn n'ajoute rien à cette mission d'honneur et de confiance. il est certain que chacun a fait et fera largement son devoir. Nous tiendrons tous ensemble jusqu'au bout. le 19 mai 1940 à 8h00. Signé MOLISSET.

    8 h 05: Reçu message TSF de la 3° Cie: Rassemblement de chars non identifiés sur la route du Cateau à environ 6 km de Cambrai.

    8 h 10: Reçu C.R du Cdt du 21/43° RI: A 7 h 40 Le Rieux reconnu à 7 h 30 par 2 AMR n'est pas occupé par l'ennemi. Quelques isolés allemands circulent dans le village, cherchant la colonne de leur unité. D'après renseignements pris par la reconnaissance auprès des civils réfugiés, 3 voitures ennemies auraient été aperçues dans la forêt de Mormal; voitures très basses silencieuses et à pneus. Il ne semble pas que ces engins soient tous terrains. En ce qui concerne le point d'appui d'Escandoeuvre; Rien à signaler.

    8 h 45: Reçu message de la 3° Cie: Sommes encerclés par trois voitures légères et 5 chars de transports de troupe.

    9 h 00: Envoyé message à la 3° Cie: Tenez bon.

    9 h 15: Reçu message de la 3° Cie: Sommes encerclés de toutes parts: chars et troupes à pied; que faire.

    9 h 20: envoyé message: Non compris la question.

    9 h 35: Reçu message: Avons capturé 3 chars et deux voitures.

    9 h 45: tenez bon, félicitations.

    9 h 50: reçu message: Nous sommes encerclés.

    9 h 50: Cdt MOLISSET donne l'ordre de faire sauter les ponts.

    9 h 55: Mission accomplie.

    10 h 00: Reçu message: Que faut-il faire.

    10 h 05: Envoyé message: Faite comme moi, je reste.

    Nota: les 3 heures ci-dessus sont les seules exactes et annulent celles relatés dans les rapports précédents.

    Fait à Bray et Lû, le 4 juin 1940.

    Le Chef de Bataillon MOLISSET.

    Source: Documents issus du S.H.D

     

     

     

     

     

     

    « Capitaine Maximilien FAUCHONLe 41° RI au Château du Sablou en 1940 (le camp des indésirables) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :