• Albert GALIBET - Eugène CARABIN - Albert ROMMEIS

    Source: Ami entends-tu n°19 de 1972

     Albert GALIBET

    Né le 25 janvier 1922 à Plumelec, en mars 1943, il refusa de se soumettre au service du travail obligatoire et prit le maquis.

    Vivant hors la loi, recherché par les polices française et allemande, il s'engagea dans la résistance.

    Il fut affecté au 8ème bataillon FFI du Morbihan et continua à servir jusqu'à la fin de la guerre.

    Il était titulaire de la carte du combattant de la résistance et de la carte de réfractaire.

    Albert Galibet est décédé le 5 octobre 1972.

    Source: Ami entends-tu n°25 de 1974

     Eugène CARABIN - un homme comme tant d'autres . . .

    Né le 21 novembre 1921 à Saint Jean Kourtzérode en Moselle, Eugène Carabin fut incorporé de force dans la Wehrmacht et, après bien des vicissitudes, parvint dans la région Lorientaise. Et c'est à Hennebont qu'il put avoir des contact avec la résistance.

    Troquant l'uniforme allemand contre les haillons du maquisard, il fut de la 5ème compagnie du 1er bataillon FTPF, avant de participer à compter du 10 août 1944 aux opérations de la Poche de Lorient.

    A Coëtquidan, en octobre 1944, il contracta un engagement d'un an au 41ème Régiment d'infanterie et fut avec le 4ème bataillon de rangers, sur le Front de la Vilaine.

    Source: Ami entends-tu n°87 de 1993

     Albert ROMMEIS

    Albert GALIBET - Eugène CARABIN - Albert ROMMEIS

     Albert Rommeis est décédé le 20 septembre 1993 à l'age de 81    ans. Sous-officier de carrière, il fut blessé dans les combats de 1940. Il en gardais encore des séquelles, quand au printemps 1944, il reprit les armes contre l'occupant. Responsable du groupe maquisard du secteur de Radenac, il était à leur tête au maquis de Saint-Marcel. Après la dislocation de ce maquis, il devint chef de section et avec cette dernière, de août 1944 à fin décembre 1944, occupa des positions sur le Front de la Vilaine, puis en mars au 8 mai 1945 sur la Poche de Lorient. Section faisant partie de la 5ème compagnie du 8ème Bataillon FFI, devenu ensuite le 2ème bataillon du 41ème Régiment d'infanterie quand fut formé la 19ème D.I

     

     

     

     

     

     

     

    « Lucien GUILLEMOT, Maurice LE COUZE, Louis LE MARRECLe docteur Edouard MAHEO - Mercredi 17 juin 1970 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :